pour la  langue et la culture régionales en Alsace et en Moselle germanophone

Fer unsri Zukunft

Inauguration de la Place Eugène Ricklin à Dannemarie

30.5.2015
Einweihung eines Eugène Ricklin-Platz in Dammerkirch und eine Gedenkstafel an seinem Geburtshaus

Inauguration Place Eugene Ricklin Dannemarie

Le maire durant son discours à la fois émouvant et direct avec deux adjoints, dont l’un va présenter la biographie d’Eugène Ricklin grand alsacien et enfant du pays

Communiqué
La réhabilitation tardive de la mémoire d'Eugène Ricklin est salutaire. Elle vient rendre justice à un élu visionnaire et de grande envergure. Président démocratiquement élu d'un véritable Parlement régional d'Alsace, région dotée de sa propre constitution de 1911 à 1918, sous l'ère allemande - ce que nos livres d'histoire scolaires ont soigneusement passé sous silence pendant des décennies - il symbolise le succès et la nécessité d'une exigence régionaliste forte en Alsace, qu'elle ait été allemande hier ou française aujourd'hui. C'est pourquoi sa mémoire a été non seulement ignorée, mais aussi méthodiquement salie et ses idéaux fondamentalement démocratiques combattus par les ultranationalistes et les hyperjacobins de toutes tendances politiques en France....

tombe Eugène Ricklin

La plaque est dévoilée (en haut). D’intenses instants de recueillement sur la tombe d’Eugène Ricklin (en bas). En présence du maire, de deux adjoints et d’une adjointe.

Au-delà de la profondeur de son respect de la démocratie et de la défense et de la promotion des spécificités linguistiques, religieuses, culturelles d'une région de l'Alsace, il a été un véritable rassembleur des aspirations régionalistes d'une majorité d'Alsaciens pendant l'entre-deux guerres. Partisan, comme tant d'autres ici, de la paix franco-allemande, il a représenté les espoirs institutionnels de tout un peuple. Qu'un lieu public à Dannemarie porte désormais enfin son nom est un premier geste et un début de réparation de l'injustice commise à son égard. Il mérite d'être suivi par bien d'autres pour rétablir son image indûment détruite et montrer que l'Alsace a son histoire propre. Rétablir la vérité historique, c'est aussi cela le devoir de mémoire.
Bernard Stoessel
Force Centriste Alsace