pour la  langue et la culture régionales en Alsace et en Moselle germanophone

Fer unsri Zukunft

Bienvenue sur le site du Comité Fédéral

Le Temps des Alsaces

Le Temps des Alsaces

1254 - 1273 : Avec le Grand Interrègne, le territoire alsacien commence à se disloquer et va se morceler en de nombreuses seigneuries.

1262 (8 mars) : Bataille d'Obershausbergen. Les milices strasbourgeoises défont les troupes de l'évêque et mettent ainsi fin à son pouvoir. Strasbourg accède ainsi au statut de ville libre

L'Alsace et plus particulièrement la ville libre de Strasbourg avaient donc trois siècles d'avance sur les institutions françaises qui jusqu'en 1789 demeuraient marqués par la féodalité.

1268 : exécution de Conradin, dernier membre des Hohenstaufen.

1273 : Élection de l'Empire de Rodolphe de Habsbourg. Il crée le grand Bailliage de Haguenau pour administrer les domaines impériaux, veiller aux droits et aux biens de l'Empire en Alsace.

1279 (3 février) : Début de la construction du châteaux du Hohlandsberg par Siegfried de Gundolsheim avec l'autorisation de Holand's Burg.

1331-1360 : Révolution dans les villes qui mettent fin à la domination du patriciat et assurent le pouvoir municipal aux corporations.

1334 : Première charte de serment (Schwoerbrief) à Strasbourg.

1347 : Décapole (Mulhouse, Colmar, Munster, Turckheim, Kaysersberg, Sélestat, Obernai, Rosheim, Haguenau et Wissembourg). Cette alliance a pour objectif : d'assurer la paix publique, d'instaurer une collaboration militaire et politique entre les 10 villes, régler les questions monétaires et juridiques et se protéger des incursions étrangères.

1349 : La peste noire en Alsace. Massacre des Juifs.

Vers 1350 : Colmar, Haguenau et Sélestat donnent le pouvoir aux artisans.

1354 : Acceptation par Charles IV de la ligue des villes impériales (Décapole).

1358 : Les nobles sont expulsés de Colmar.

1365-1375 : Invasion des « Anglais » et des routiers.

1388 : Construction du pont du Rhin à Strasbourg.

Vers 1400 : Les villes de la Décapole gagnent leur souveraineté, frappent leur monnaie, signent des traités, décident des guerres et sont représentées directement à la Diète d'empire par Haguenau ou Colmar.

1415 : Concile de Constance qui lance l’interdit sur la ville de Strasbourg.

1419-1422 : Guerre entre la ville de Strasbourg et la noblesse de Basse-Alsace.

1434 : Invention de l'imprimerie par Gutenberg.

1439 : Début des invasions des Armagnacs et écorcheurs en Alsace. Achèvement de la cathédrale de Strasbourg par Jean Hultz. Début de l’école latine de Sélestat. Gutenberg à Strasbourg.

1445 : Expulsion des nobles de Mulhouse et Bâle.

1460 : J. Mentelin imprime la Bible.

1469-1474 : Les possessions des Habsbourg engagées au duc de Bourgogne.

1478 : Geiler de Kaysersberg nommé prédicateur à Strasbourg.

1493 : Première conspiration du Bundschuh.

1494 : S. Brant publie le Narrenschift

1510-1515 : Mathias Grünenwald réalise le retable d'Issenheim.

1515 : Mulhouse quitte la décapole pour rejoindre les confédérés suisses qui ont une puissance militaire plus importante.

1520 : Début du protestantisme en Alsace.

1524 : La première messe en langue allemande est célébrée dans la cathédrale de Strasbourg. Apparition du psaume en allemand "Kirchenlied".

1525 (avril-mai) : Guerre des Paysans "Bundschuh". En tout, près de 40 000 paysans furent tués lors des Bundschuh.

1528 : Première réunion des Etats d’Alsace.

1529 : Abolition du culte catholique à Strasbourg et à Mulhouse.

1538 : Fondation de la haute école à Strasbourg.

1539-1541 : Calvin à Strasbourg. Il dirigera une paroisse française à Strasbourg. Créé même une école de français et imprimera les premiers livres en langue française.

L'Alsace était alors une terre de tolérance religieuse et linguistique.

1617 : Le collège de Molsheim devient université. Premier jubilé de la Réforme.

1618-1648 : Guerre de Trente Ans, résultat de conflits religieux et de fortes oppositions politiques. Guerre civile allemande à l'origine, elle deviendra petit à petit une guerre européenne avec l'intervention d'autres puissances périphériques.

novembre 1621 : Ernst von Mansfeld assiège Lauterbourg et bientôt toutes les villes de la Décapole.

1621 (14 août) : Inauguration de l’université protestante de Strasbourg.

1622 : L'empereur Friedrich chasse von Mansfeld d'Alsace.

1624 : Ferdinand II expulse les protestants de Haguenau et de Colmar (1628).

1625 : L’archiduc Léopold Guillaume de Habsbourg évêque de Strasbourg.

1629 : Edit de restitution promulgué par l’empereur.

1632 (7 juin) : Traité d’alliance entre Strasbourg et Gustave-Adolphe, roi de Suède. Les Suédois entrent en Alsace afin de propager le protestantisme.

1634 : Premières occupations françaises en Alsace. Défaite des Suédois à Nordlingen. La France entre alors dans l'alliance protestante et "hérite" de tous les territoires alsaciens conquis par les Suédois.

19 mai 1635 : Louis XIII déclare la guerre aux Habsbourg avec l'alliance de l'armée protestante.

Durant la Guerre de 30 ans, l'Alsace perdra plus de 60 % de ses habitants et de ses habitations.

1635 (27 octobre) : Traité de Saint-Germain entre le roi de France et le duc Bernard de Saxe-Weimar.

1648 (24 octobre) : Traités de Westphalie qui marquent la fin des affronts.

A l'issue de ce traité, les Alamans d'Alsace allaient être réduits à la soumission et livrés pour plusieurs siècles à une politique de force et de violence alors que leurs frères de Suisse étaient reconnus solennellement indépendants. La République libre de Strasbourg garde son statut et la ville libre de Mulhouse n'est pas évoquées dans ce traité.

Die Sprochmühle à l'Ecomusée d'Alsace