pour la  langue et la culture régionales en Alsace et en Moselle germanophone

Fer unsri Zukunft

Bienvenue sur le site du Comité Fédéral

L’Alsace annexée

L’Alsace annexée

18 janvier 1871 : Proclamation de l'Empire allemand au palais de Versailles. Les Allemands occupent maintenant 25 départements en France.

28 janvier 1871 : Armistice.

8 février 1871 : Élection d'une Assemblée Nationale française sous l'occupation allemande.

17 février 1871 : La protestation de Bordeaux.

26 février 1871 : La France cède l'Alsace-Lorraine à l'Empire allemand.

11 avril 1871 : La langue allemande devient langue scolaire de toute l'Alsace sauf pour les régions à majorité francophone des vallées vosgiennes.

14 avril 1871 : L'école est obligatoire en Alsace-Lorraine pour les garçons et les filles.

10 mai 1871 : Avec le Traité de Francfort, l'Alsace et la Moselle deviennent propriété de l'Empire allemand et s'appellent dorénavant le "Reichsland Elsass-Lothringen". Ce traité propose aussi aux Alsaciens de choisir leur nationalité avec toutefois l'obligation, pour ceux qui décident d'être français, d'émigrer avant le 30 septembre 1872.

En Alsace, seuls 12, 5 % de la population choisit l'option d'être Français et environ 50 000 personnes auront émigré au 30 septembre 1782.

30 décembre 1871 : La loi allemande du 30 décembre 1871 et le « paragraphe de la dictature ».

1er octobre 1872 : L’échéance des options.

1er janvier 1874 : Introduction de la Constitution de l'Empire allemand en Alsace-Lorraine.

1er février 1874 : Premières élections au Reichstag pour la nomination de 15 députés.

18 février 1874 : La protestation de députés alsaciens au Reichstag.

5 avril 1875 : Auguste Schneegans fonde le premier parti autonomiste alsacien-lorrain, "die Autonomistische Partei".

4 juillet 1879 : Création d’une administration et d’une représentation régionales.

Avec l'annexion de l'Alsace à l'Empire germanique se développe une conscience nationale alsacienne. Cette période du Reichsland au Landtag était une des plus fastes que l'Alsace ait jamais connue, une période de progrès généralisé. Elle correspond à une réelle renaissance de l'Alsace tant politique et économique que culturelle.

1884 -1887 : Création des caisses d'assurance maladie et d'accident.

1888 : Introduction du code allemand du travail et des professions qui autorise l'organisation syndicale.

1889 : Caisses d'invalidité et de vieillesse.

Ces mesures ainsi que l'octroi de congés de maternité, le repos dominical obligatoire, la réduction du temps de travail ... donnent alors à l'Alsace une avance de plus de 40 ans sur la France qui ne connaîtra l'équivalent qu'en 1936.

1890 : Création d'une école municipale des Arts décoratifs à Strasbourg.

1892 : Inauguration du nouveau port de Strasbourg.

1893 : Bebel député S.P.D . de Strasbourg.

1893 : Gustave Stosskopf créé le théâtre alsacien.

1898 : « Der Herr Maire », de Gustave Stosskopf.

1902 (18 juin) : Abrogation du paragraphe de la dictature.

1911 : Loi constitutionnelle pour le Reichsland.

31 mai 1911 : L'empereur promulgue une loi instituant un nouveau statut pour l'Alsace.

1913 : Début des Jungkreuzfahrer (Jeunes Croisés), mouvement de jeunesse en liaison avec leurs homologues allemands, les Quickborn. L'abbé Arnold, fondateur du mouvement, leur apprend les Volkslied oubliés que ces jeunes chantaient lors d'interminables excursions dans le Val de Villé.

En sillonnant campagnes, vallées et villages de leur Heimet et en valorisant auprès des habitants les anciennes richesses du patrimoine musical populaire, les jeunes vivaient leur enracinement dans le pays et son peuple !

1913 (novembre-décembre) : L’incident de Saverne.

1914 : Les échanges dans le domaine industriel entre l'Alsace et la France deviennent moins important qu'avec la Belgique ou la Suisse.

28 juin 1914 : Assassinat du prince-héritier autrichien à Sarajevo.

31 juillet 1914 : Le Reichsland est déclaré en état de danger de guerre. Les libertés sont alors supprimées, la censure militaire imposée et l'administration civile est soumise aux autorités militaires.

1er août 1914 : Mobilisation générale dans tout le Reichsland.

220 000 Alsaciens sont enrôlés dans l'armée allemande. Entre 1914 et 1918, ils seront 250 000 à combattre pour le Reich.

3 août 1914 : L'Allemagne déclare la guerre à la France.

1914-1918 : L’état de siège.

14 octobre 1918: La tentative d’autonomie alsacienne.

25 octobre 1918 : L'Alsace-Lorraine devient le 25e Etat de la confédération germanique.

Les revendications des Alsaciens ont été entendues mais malheureusement trop tard car le statut de l'Alsace va à nouveau changer à l'issue de la première Guerre Mondiale.

11 novembre 1918 : L'armistice marque la fin du premier et dernier gouvernement constitutionnel alsacien souverain. La République sociale d'Alsace-Lorraine est officiellement proclamée.

9-21 novembre 1918 : La « révolution » strasbourgeoise.

21 novembre 1918 : Arrivée des troupes françaises à Strasbourg.

Cette arrivée marque la fin du mouvement révolutionnaire et de la République libre d'Alsace-Lorraine.

Die Sprochmühle à l'Ecomusée d'Alsace