pour la  langue et la culture régionales en Alsace et en Moselle germanophone

Fer unsri Zukunft

30 ans le bel âge : Heimetsproch un Tradition en fête

Lors de son assemblée générale, ces 30 ans d’existence, Heimetsproch un Tradition était à la fête. En présence du député et vice-président du Conseil Régional Antoine Herth, de l’Adjoint au Maire de Sélestat, Robert Engel, de l’Adjoint au Maire de Schiltigheim, chargé du bilinguisme Fabien Bresson, de M. Ehret dirigeant le Service de la cellule Promotion du Bilinguisme au Conseil général de haute-Alsace, de Gérard Simler, Conseiller général au Conseil général du Bas-Rhin, Mme Andrée Munchenbach, présidente de Unser Land, Mme Gabrielle Donnard, présidente de la section colmarienne de l’association Alsace-Etats-Unis, Frau Sieglinde Lange, présidente de la Europa Union Staufen-Münstertal. Beaucoup d’activités ont été présentés par Norbert Reppel, secrétaire de l’association.

Après que le député Antoine Herth ait prononcé un vibrant hommage à l’Alsace et à la Heimetsproch un Tradition, traçant des voies d’avenir, en insistant sur la pratique de la langue régionale et du bilinguisme, le secrétaire Norbert Reppel a évoqué les nombreuses activités de l’association, par exemple la diffusion de la revue « D’Heimet zwische Rhin un Vogese » à plus de 2000 exemplaires et notamment la remise du prix Charles Goldstein 2014, le 6 avril dernier aux Tanzmatten à Sélestat à Bernard Herrbach à la fois pour son engagement pour des annonces bilingues en gare de Strasbourg, hélas évaporées depuis et pour la création et le développement du groupe de rock alsacien d’Flexmàchin, qui rencontre beaucoup de succès et qui va se produire au Summerlied 2014.

Henri Scherb dans son rapport moral a martelé diverses évidences :

« Wir empören uns seit dreissig Jahren! Paris will alles gleichschalten, wie wenn Frankreich ein einziges flaches Gebiet wäre! ... Es gibt schlimmere Beispiele von dieser Gleichschaltung, cette mise au pas, wenn die Menschenrechte ersticken, wenn es um die Sprache, die Kultur, die Religion, die Gebräuche und die Eigenart der Menschen geht…. Nous ne laisserons pas tuer le bilinguisme!... Nous demandons à nos élus de s’entendre enfin, et de réunir notre Alsace par une gestion commune plus fraternelle et plus économe... Nous proposons l’instauration d’une Valléé du Rhin/Rheintal avec Baden-Württemberg et la Moselle jusqu’au Luxembourg ». Une véritable Euro-Région. .

fs